Enhancing Peace and Security in the Eastern Africa Region

La Direction Actuelle de l’EASF

Directeur

director

Brigadier-Général Getachew Shiferaw Fayisa
[ La Biographie ]

Chef de Service Administration et Finances

head admin finance

Ms. Lina Peggy Hoareau

Officier de Liaison auprès de l'UA

easfliaison officer

Col. John N. Njoroge

Chef de Services Operations de Soutien de la Paix

head pod

Le Brig-Gen Henry Isoke

Chef d’Etat-Major Interarmées du PlanElm

jcos

Brig. Gen. PSC Osman
Mohamed Abbas Osman
[ La Biographie ]

Commandant des
Forces

force commander

Le Général de Brigade. Vincent Gatama
[ La Biographie ]

Chef d’Etat-major de la Base Logistique

chief logbase

Brig. Godwin
Karugaba
[ La Biographie ]

 

Les Structures de l'EASF

L’EASF comprend quatre (4) Structures clés à savoir:

Le Secrétariat


Le Secrétariat de l’EASF est situé  à Nairobi, en République du Kenya et joue le rôle du Secrétariat pour tous les organes, structures et activités de l’EASF. Il coordonne les activités de l’EASF en concertation avec les autorités appropriées des Etats Membres et de l’Union  Africaine.

Le Secrétariat de l’EASF est dirigé par un Directeur et des Chefs de Départements désignés par le Conseil des Ministres.

Le mandat de l’EASF inclût la mise en œuvre des politiques de l’EASF, le développement et la revue des documents politiques pour approbation par le Conseil des Ministres, la mobilisation des ressources en collaboration avec l’Union Africaine (UA), les Communautés Economiques Régionales (RECs) et autres Partenaires, la gestion des Fonds de l’EASF, la dissémination de l’information et autres activités relatives aux relations publiques ainsi qu’assurer la liaison avec l’UA, les RECs et les autres Organisations sur les affaires de l’EASF.

 L’Elément de Planification (PLANELM)

Situé à Nairobi, République du Kenya, le PLANELM sert de Quartier Général multinational et multidimensionnel de planification à temps plein, dans le cadre de la Force Africaine en Attente.  Le PLANELM s’emploie à établir une Force capable de planification et de préparation pour des Opérations complexes de Soutien à la Paix, y compris le recrutement, la reconnaissance, l’installation et le déploiement d’une Force de la taille d’une brigade, incluant les composantes Civiles et de Police au sein du théâtre des opérations, afin de répondre aux six scenarios définis dans le Cadre Politique établissant la Force Africaine en Attente (ASF).  

Le PLANELM comprend les composantes, militaires, de Police et Civiles. Son personnel est mis à sa disposition par les Etats Membres de l’EASF, en position de détachement.

La Composante Militaire du PLANELM a fonctionné depuis l’année 2004, après que le Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement a adopté le Cadre Politique établissant la Brigade en Attente de la Région Afrique Orientale (EASBRIG), qui a été rebaptisé Force en Attente de la Région Afrique orientale (EASF) en 2011. Il est responsable de la préparation de la Force et la planification de pré-déploiement de l'EASF.

La Composante Policière du PLANELM, établie en 2008, est l’instrument de l’EASF pour former et équiper un élément policier, capable de prendre part dans les Operations de Soutien à la Paix en Afrique Orientale, et à travers le continent Africain. Dans le même sens, la Composante Civile du PLANELM, établie en 2008, Entreprend des fonctions civiles principales et de soutien aux missions des Opérations de Soutien à la Paix, y compris des affaires politiques; la planification et coordination des missions; le conseil juridique; l’information publique; les droits de l'homme; la gestion et observation des élections; les affaires civiles; la protection des enfants et la protection des civils.

Les Quartiers Général de la Force (FHQ)

Situé à Addis Ababa, en Ethiopie, Les Quartiers Général de la Force est composé du personnel militaire et civil, venant des Etats Membres de l’EASF en positions de détachement. Il sert de Quartier Général de commandement pour la préparation de la Force et de commandement opérationnel de la Force en Attente. Une fois déployée, le contrôle opérationnel de la Force devient la responsabilité de l'Union Africaine ou de l’ONU, comme applicable. Il collabore avec le PLANELM pour élaborer les structures et stratégies de l’Etat-Major de la Force (FHQ) et de la Mission(MHQ).

 La Base Logistique (LOGBASE)

Situe  à Addis Ababa, en Ethiopie, la Base Logistique sert de Base Logistique centrale de la région pour  les petits dépôts et pour le maintien, le stockage et la gestion de l’infrastructure logistique de l’EASF.

La Base Logistique reçoit le personnel, les équipements et autres formes de ressources pour maintien et distribution  pendant les formations et les Opérations de l’EASF.  Elle coordonne toutes les activités logistiques de l’EASF, incluant sans y limiter les fonctions prescrites par l’Union Africaine.

Les Organes de l’EASF

Pour réaliser la vision et la mission de l’EASF, les Organes de Décision de l’EASF sont structurées en trois niveaux : le Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement, le Conseil des Ministres de la Défense et de la Sécurité et le Comité des Chefs d’Etat-Major.

Le Sommet
Le Sommet est l’autorité suprême de l’EASF. Il formule les politiques, dirige et contrôle le fonctionnement de l’EASF. Il autorise le déploiement de l’EASF conformément à l’Acte Constitutif de l’Union Africaine et au Protocole du Conseil Paix et Sécurité (PSC) de l’Union Africaine.

Le Sommet tient une réunion, au moins une fois par an, et à tout moment, à la demande d’un Etat Membre et avec l’approbation de la majorité des Etats Membres.

Le  Conseil des Ministres de la Défense et de la Sécurité
Le Conseil des Ministres comprend les Ministres de la Défense et de la Sécurité des Etats Membres de l’EASF.

Le Conseil des Ministres gère tous les aspects relatifs à l'EASF. Le Conseil nomme le Directeur et les Chefs des Départements du Secrétariat de l'EASF, les Responsables des Structures de l’EASF ainsi que le Commandant de la Force de l'EASF sur recommandation du Comité de Chefs d’Etat-Major de la Défense pour des missions autonomes dans la région Afrique orientale.

Le Conseil tient au moins deux réunions par an

Le Comité des Chefs d’Etat-Major de la Défense et de la Sécurité (EACDS)
Le Comité est composé des Chefs d’Etat-Major de la Défense et de la Sécurité des Etats Membres de l’EASF.

Le Comité joue un rôle de conseiller pour le Conseil des Ministres et pour  le Sommet. Il supervise, oriente et guide l’Elément de Planification (PLANELM), l’Etat-Major de la Force et la Base Logistique sur les questions liées à l’exécution de leurs missions, et guide le  Secrétariat sur les questions techniques.

Le Comité tient deux réunions par an

Histoire et Contexte

L’EASF EN BREF
La Force en Attente de la région Afrique Orientale (EASF) est une Organisation régionale chargée de la promotion de la paix et de la sécurité, au sein de la région Afrique Orientale.  Elle est l’une des cinq Forces multidimensionnelles régionales constituant la Force Africaine en Attente, qui encadre les composantes Militaire, Policière et Civile.  L’EASF a été établie en tant que mécanisme régional capable d’effectuer un déploiement rapide des Forces pour une prévention, une réponse rapide, des opérations de soutien à la paix et l’imposition de la paix.

Vision
Contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité continentales et, promouvoir l’intégration régionale.

Mission
Maintenir et soutenir une Force en Attente, Pleinement Opérationnelle, multidimensionnelle et Intégrée, prête à répondre aux situations de crise.

Le besoin d’un mécanisme commun de Défense et de Sécurité pour l’Afrique a été un point central des échanges lors du  Sommet inaugural de l’Union Africaine, tenu en Juillet 2002 à Durban, en Afrique du Sud. Les Leaders Africains ont convenus de l’urgence de développer des solutions africaines qui répondraient aux défis multiformes qui menacent la stabilité, la sécurité et la coopération sur le continent.

Ainsi, et à travers le Protocol relatif à l’Etablissement du Conseil Paix et Sécurité de l’Union Africaine(CPS), la Force Africaine en Attente (FAA) a été établie dans le cadre de l’Architecture Paix et Sécurité de l’Union Africaine(APSA). Le Protocol relatif à l’Etablissement du Conseil Paix et Sécurité de l’Union Africaine(CPS) englobe un programme complet pour traiter les questions de la paix et de la sécurité. Ce programme inclut la Prévention des conflits, l’Alerte Précoce, la Diplomatie préventive, la Consolidation de la paix, l’Intervention et les actions humanitaires, et la gestion des catastrophes. Les autres composantes de l’Architecture Paix et Sécurité de l’Union Africaine (APSA), comme élaboré dans le Protocole relatif à l’Etablissement du Conseil Paix  et Sécurité incluent le Système d’Alerte Précoce Continental, le Conseil des Sages et le Fonds pour la Paix.  

La Force Africaine en Attente comprend des composantes multinationales et pluridisciplinaires Militaires, Policières et Civiles, tenues en attente dans les pays d’origine, dans les cinq régions de l’Union Africaine. Ces Forces sont:

1.    La Force en Attente de l’Afrique Orientale (EASF)
2.    La Brigade en Attente de l’Afrique du Nord (NARC)
3.    La Brigade en Attente de l’Afrique de l’Ouest (ECOWAS)
4.    La Brigade en Attente de l’Afrique Central (ECCAS)
5.    La Brigade en Attente de l’Afrique du SUD (SADC)

Ces Composantes demeurent en attente pour un déploiement rapide, soumis à un avis approprié conformément aux six scenarios définis pour des opérations de soutien à la paix menées par la Force Africaine en Attente.

L’EASF est née d’une décision prise lors du Sommet de l’Union Africaine tenue en Juillet 2004 à Addis Ababa, en Ethiopie, créant la Brigade en Attente de la région Afrique de l’Est (EASBRIG). Le Protocole d’Entente, signé en Avril 2005 (et révisé en Janvier 2011) a établi l’EASF, de manière expresse, comme une Organisation composante de la Force Africaine en Attente (ASF).

En Mars 2007, le Conseil des Ministres de la Défense et de la Sécurité de la région Afrique de l’Est a établi un Mécanisme de Coordination (EASFCOM) auparavant dénommé EASBRICOM.  Cette décision est la conséquence des expériences de conflits vécues en Afrique, tel que le conflit au Rwanda qui  a mené à un génocide, la guerre au Soudan et la guerre en Somalie parmi d’autres.  

La région Afrique de l’Est continue à faire faces aux défis des conflits et aux problèmes internes qui ont leur impact sur la paix et la sécurité.

En 2014, le Conseil des Ministres de la Défense et de la Sécurité de la région Afrique de l’Est a élevé le niveau de l’EASFCOM à un Secrétariat Exécutif, le Secrétariat de la Force en Attente de la région Afrique de l’Est (EASFSEC).

 


Adhésion
La Région Afrique de l’Est, représentée par la Force en Attente de la région Afrique de l’Est (EASF) est l’une des cinq régions sous l’Architecture Paix et Sécurité de l’Union Africaine. Elle continue à développer sa Force en Attente, en tant que composante la Force Africaine en Attente. Actuellement, l’EASF est composée de dix Etats Membres Actifs en l’occurrence: Burundi, Comores, Djibouti, Ethiopie, Kenya, Rwanda, Seychelles, Somalie, Soudan et Ouganda, qui sont signataires du Protocole d’Entente portant Etablissement de la Force en Attente de la région Afrique de l’Est.

La République du Soudan du Sud détient un statut d’observateur auprès de l’EASF depuis Avril 2013 et devrait bientôt concrétiser son adhésion définitive à l’EASF.

 

 

 

Thursday the 1st. Developed & Powered by EASF CIS Team